Conférence "Jeux dangereux et harcèlement"
Soirée organisée par Atout-Jeunes en partenariat avec le collège d’Albens et animée par Magali Duwelz (présidente de SosBenjamin), Fabienne Olive (principale du collège) et Elodie Barret (AED)

Compte rendu de la conférence « Atout-Jeunes » du 12 mai 2017 :

La conférence / débat du 12 mai 2017 fait partie des actions Atout-Jeunes (territoire Aix Sud / Aix Nord / Aix centre / Entrelacs - La Biolle - Saint Ours). La prochaine manifestation se déroulera sur un autre territoire, traitant toujours des problématiques enfance et jeunesse.

Le collège d’Albens nous a ouvert ses portes pour accueillir 60 adultes (parents, enseignants, professionnels de l’enfance et de la jeunesse, …).

Déroulement de la soirée :

- Début à 19h30.

- Mot d’accueil de Monsieur Cadan au nom des actions Atout-Jeunes.

- Animation de la soirée par Magali Duwelz (présidente de SosBenjamin). Contenu : Jeux dangereux et harcèlement. Alternance d’une présentation illustrée par un diaporama et de temps de débat avec le public. Quelques points abordés :

  • Qu’est ce qu’un jeu dangereux ? Méfions-nous, il existe plus de 700 jeux dangereux.
  • 3 catégories de jeux : Jeux de moquerie et harcèlement / jeux d’attaque / jeux d’asphyxie
    • 1) Jeux de moquerie et Harcèlement :
      - Violences répétitives, victimes soumises ou provocatrices, agresseurs actifs ou passifs.
      - Conséquences
      - Signes : anxiété, dépression, maux de tête, isolement, repli sur soi.
      - Conseils : vérifier la plainte en gardant l’anonymat. Faire témoigner par écrit l’enfant sur 1 journée. Etudier l’étendue du harcèlement. Prévenir les parents, infirmières, psychologues, services de police (dépôt de plainte).
    • 2) Jeux d’attaques :
      - Violences physiques gratuites menées par un groupe ou un individu envers un enfant seul. 8% des interventions de l’infirmière scolaire sont liées à des coups.
      - Signes : blessures physiques et psychologiques, fatigue, manque de sommeil, violents maux de tête, vêtements déchirés, attrait pour le risque.
      - Ne pas écarter l’idée de l’enfant agressé qui peut devenir agresseur.
      - Informer les enfants des personnes ressources potentielles = pas seulement 1 adulte référent.
    • 3) Jeux de non oxygénation (ex = jeu du foulard) :
      - Manque de recul des enfants sur les risques pris. Il suffit d’une fois pour des séquelles à vie.
      - Sensations qui incitent à la récidive.
      - Tentatives de jeux en groupe ou seul (souvent suite à une expérience de groupe).
      - Signes : Maux de tête, troubles visuels, fatigue, difficultés de concentration, hypoxies mineures ou majeures.
      - Faire plus de prévention par la parole ou par des explications/photos chocs suivant le profil des enfants. Partir des jeux pratiqués plutôt que d’en exposer de nouveaux.
  • Quelques chiffres des personnes touchées par le phénomène : 45% de filles et 55% de garçons ; 41% en primaire, 38% au collège, 17% au lycée.
  • Attention au phénomène d’enfants qui souhaitent protéger leurs parents, c’est un risque de non information du danger.
  • Informer les enfants sur les dangers et faire un rappel à la loi.
  • Prôner le vivre ensemble pour faire barrage à une société violente.

- Présentation du projet du collège de lutte contre le harcèlement par Fabienne Olive (principale du collège) et Elodie Barret (AED). Quelques points abordés :

  • Rappel de l’importance de la communication en établissement scolaire.
  • Volonté de créer une relation de confiance entre jeunes et adultes.
  • Revendiquer le droit à la différence pour palier à la banalisation du mauvais langage.
  • Explication du travail de la vie scolaire : sensibilisation, communication et art du spectacle. Diffusion d’un court métrage réalisé par des collégiens.
  • Idée de former les élèves à la vigilance. Recherche de solutions apaisées face à une situation détectée.
  • Explication du spectacle prochainement joué par les collégiens.

- Fin à 22h.

- Pot de clôture offert par le collège.

Une feuille d’émargement et une enquête de satisfaction ont été posées à l’entrée afin de pouvoir exploiter quelques données statistiques. Vous trouverez une analyse sur le site Atout-Jeunes.

PDF - 877.6 ko
Bilan statistique
JPEG - 821.5 ko

Rechercher une offre


Acheter la carte   Comment ça marche ?